top of page

BTS Audiovisuel
option
gestion de production

ALX_7787.jpg

Notre formation est une formation diplômante : 

CODE DIPLÔME : 32032328 code RNCP : RNCP20689

Brevet de Technicien Supérieur Diplôme National de l’Enseignement Supérieur - Bac +2   titre de niveau V 

Le technicien supérieur en Audiovisuel option « Gestion de la production » contribue à la mise en place et au suivi administratif, juridique et financier d’un projet en participant à la réunion et la gestion des moyens matériels, humains et financiers nécessaires.

Dans le cadre de sa spécialité et en fonction du degré d’autonomie dont il dispose, il analyse la situation, évalue les besoins, met en place les moyens, planifie et organise, assure la logistique, contrôle l’évolution et le déroulement du projet en veillant au respect de l’enveloppe budgétaire.

Contexte professionnel :

Secteurs d’activités :

Production :

  • -  Production audiovisuelle ou cinématographique,

  • -  Production de commande ou institutionnelle (Sociétés de production, Services intégrés d’entreprises),

  • -  Production multimédia,

  • -  Production de spectacles et manifestations culturelles.

􏰁 Prestation de service ou prestation technique :

  • -  Prestataires techniques en son, vidéo ou multimédia,

  • -  Prestataires en postproduction (montage, effets spéciaux...),

  • -  Agences de publicité, Communication ou Evénementiel.

    Distribution :

  • -  Edition de supports audiovisuels et multimédia,

  • -  Diffusion : Chaînes de télévision, Web-TV, salles de spectacles, 13

L’appellation « BTS Métiers de l'audiovisuel » fait référence à un secteur d’activité « l’Audiovisuel ». Il est l’un des secteurs d’activité les plus dynamiques de l’économie européenne. Il se distingue, par un mouvement d’internationalisation et d’intégration de paysages audiovisuels porté par l’évolution importante des progrès technologiques.

radio,

télévision,

cinéma,

vidéo, DVD,

nouveaux média de l’Internet

- Distribution commerciale (Vente, diffusion de programmes).

Emplois concernés :

Les appellations varient selon les secteurs d’activités, les entreprises, l’existence ou non d’accords salariaux ou de conventions collectives. Qu’il s’agisse de contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée, les principales qualifications sont les suivantes :

  • -  Assistant de production,

  • -  Attaché ou adjoint de Production,

  • -  Adjoint de Chef d’atelier de production ou de Chargé de Production,

  • -  Responsable de plannings,

  • -  Régisseur.

 

En fonction de son potentiel et de l’expérience professionnelle acquise, le titulaire du diplôme pourra évoluer vers les fonctions de :

  • -  Chef d’atelier de Production,

  • -  Chargé de Production,

  • -  Administrateur de Production,

  • -  Régisseur général.

 

Environnement :

Le milieu professionnel regroupe les opérateurs publics et privés constituant le « paysage audiovisuel » : producteurs, prestataires, distributeurs, éditeurs, diffuseurs ainsi qu’un certain nombre d’intervenants et organismes spécialisés : CSA - CNC - organismes de gestion de droits.

La régulation des activités est assurée par l’ensemble des dispositifs juridiques et réglementaires nationaux, communautaires et internationaux.

Les processus techniques font appel à un éventail de technologies, modes et supports de fabrication et de diffusion permettant d’envisager des exploitations variées du produit ou de l’œuvre audiovisuelle.

  • Être titulaire d’un baccalauréat général, technique ou professionnel.

  • Passer l'entretien de motivation avec la direction de l'école. Réponse dans les 7 jours suivant l’entretien.

  • Signer un contrat d’alternance avec une entreprise. Le contrat doit être signé avant le 30 novembre de la première année scolaire.

  • Limite d'âge: avoir entre 17 ans et 29 ans.

  • Préparation aux épreuves du BTS métiers de l’audiovisuel pour l’option proposé. L’obtention du diplôme n’est pas une obligation.

  • En cas de validation partielle les candidats ont la possibilité de valider une ou des notes constitutives du diplôme; elles peuvent être conservées, dans la limite de 5 ans, si elles sont égales ou supérieures à 10 sur 20.

  • En cas de validation totale le BTS MA permet les poursuites de parcours la plupart du temps vers un niveau supérieur ou selon les situations, en obtenant une passerelle pour intégrer une autre certification.

  • Durée de la formation 2 ans -1260 heures

Les entretiens d'admission, les cours théoriques et pratiques se déroulent en présentiel sur le site Bleuzen à Vanves. 

70 rue jean Bleuzen, bâtiment C, 3 ème étage à droite en sortant de l'ascenseur. 

Metro : Malakoff- Plateau de Vanves Ligne 13

Bus : 58-59 Jean Jaurès – Jean Bleuzen

Les admissions à nos formations sont ouvertes du 1er janvier au 1er décembre dans la limite des places disponibles.

La formation débute la deuxième semaine de septembre (a titre d'exemple, pour 2022 la formation débute le 12 septembre pour les premières année et le 19 pour les deuxième années)

Les enseignement de l’IFTIS-SUP :  cours magistraux, exposés, mise en situation, travaux pratiques, groupes complets et demi-groupes se déroulent en présentiel.

Rythme d’alternance : 1 semaine à l’IFTIS-SUP, 1 semaine en entreprise.

Pendant les vacances scolaires, l’étudiant est en entreprise.

Évaluation semestriel écrites et orales, examens blancs. L'examen final est en épreuves pratiques et théoriques ponctuelles organisées par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Le BTS est un diplôme d’État.

 

Parcours accessible aux personnes en situation de handicap ou orientation si besoin. Contacter le responsable handicap : Mélanie DACQUIN 01 46 48 04 29 iftis.sup@gmail.com

Mis à jour le 29 juin 2022

Prérequis
Les objectifs
de la formation 
Modalités
d’accès
Tarifs
Méthodes
denseignement

Modalités
d’évaluation 

Délais d'accès à la formation
Programme de formation

CULTURE AUDIOVISUELLE ET ARTISTIQUE (U1)

COEF : 2

ANGLAIS (U2)

COEF : 2

PROGRAMME D’ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE ET JURIDIQUE (U3)

COEF : 4

TECHNIQUE DES EQUIPEMENTS ET SUPPORTS (U3)

COEF : 4 (TES)

TECHNIQUE DE MISE EN ŒUVRE (U4)

COEF : 4 (TMO)

PROJET A CARACTERE PROFESSIONNEL (U51)

COEF : 4 (PCP)

SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (U6)

COEF : 1 (SMP)

Le contenu de la formation se divise en deux grands blocs, l’enseignement général et l’enseignement professionnel.

PARTIE I : ENSEIGNEMENT GENERAL

Objectif: L’enseignement vise à transmettre les éléments essentiels d’une culture permettant aux futurs professionnels d’évoluer dans le monde des images et des sons avec des repères fiables, relevant de la culture de la narration littéraire et du récit, de la culture de l’image, peinture, photographie, cinéma, de la culture des sons et de l’imagerie sonore, notamment musicale, de la culture des médias. L’enseignement se fonde sur l’étude de productions et d’œuvres des domaines de l’écrit, de l’image fixe ou animée, du son, de l’audiovisuel en prenant en compte leurs évolutions récentes et actuelles. L’enseignement associe pratiques analytiques, réflexion personnelle et synthétique, expression orale et écrite.

 

Nombre d’heures : 240h (réparties sur les deux années de formation en séances de 4h)

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle écrite de 4h + 30 min de visionnage du sujet.

L'épreuve vise l'analyse d'un produit artistique en lien avec la thématique annuelle, dans la logique du commentaire littéraire. L'absence le jour de l'épreuve sans justificatif est éliminatoire.

Objectif : L’enseignement vise à acquérir un niveau d’anglais B2, de façon à pouvoir exercer son futur métier dans un cadre international.

 

Nombre d’heures : 60h (réparties sur les deux années de formation en séances de 2h)

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle orale.

L'épreuve a pour but d'évaluer au niveau B2 les activités langagières suivantes :

a) Compréhension de l'oral (30 minutes sans préparation + 3x2min d'écoute du sujet audio)

b) Production et interaction orales (15 minutes assorties d'un temps de préparation de 30 minutes).L'absence le jour de l'épreuve sans justificatif est éliminatoire.

PARTIE II : ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

Objectif : L’enseignement de la TES consiste à comprendre le fonctionnement du matériel utilisé par les professionnels de l’audiovisuel.

 

Nombre d’heures : 60h de cours et 60h de TD (réparties sur les deux années de formation en séances de 2h)

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle écrite de 3h (associée à l’épreuve d’EEJ de 3h également.)

 

A partir d'un dossier de production comportant notamment les éléments artistiques, techniques et scientifiques (document constructeur, schémas fonctionnels, notices techniques...), cette épreuve peut comporter :

 

-l'analyse d'une ou plusieurs situations concrètes simples posant des problèmes de la profession dans les domaines technologiques, économiques, juridiques et financiers ;

-l'exploitation d'informations et/ou de documents fournis.

-l'analyse globale d'un projet et d’un système ;

-l'analyse technique d'un élément fonctionnel inclus dans un équipement ou un système ;

-la proposition de solutions en fonction des données disponibles, (en explicitant les contraintes et les différentes conséquences) ;

-la justification de chaque solution d'un point de vue éventuellement technique, économique, juridique et financier en tenant compte des aspects artistiques ;

-les réponses à des questions relatives au contexte dans lequel se situe l'activité professionnelle.

 

L'absence le jour de l'épreuve sans justificatif est éliminatoire.

Objectif : L’enseignement vise à donner aux étudiants une compréhension approfondie des règles qui régissent le monde du travail, notamment dans leur futur secteur professionnel. Ils apprendront à mettre en place le suivi administratif, juridique et financier d’un projet. Il vise aussi à comprendre les spécificités des modes de régulation et de financement du secteur audiovisuel français.

 

Nombre d’heures : 300h (réparties sur les deux années de formation en séances de 4h)

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle écrite de 3h (associée à l’épreuve de TES de 3h également.)

 

A partir d'un dossier de production comportant notamment les éléments artistiques, techniques et scientifiques (document constructeur, schémas fonctionnels, notices techniques...), cette épreuve peut comporter :

 

-l'analyse d'une ou plusieurs situations concrètes simples posant des problèmes de la profession dans les domaines technologiques, économiques, juridiques et financiers ;

-l'exploitation d'informations et/ou de documents fournis.

-l'analyse globale d'un projet et d’un système ;

-l'analyse technique d'un élément fonctionnel inclus dans un équipement ou un système ;

-la proposition de solutions en fonction des données disponibles, (en explicitant les contraintes et les différentes conséquences) ;

-la justification de chaque solution d'un point de vue éventuellement technique, économique, juridique et financier en tenant compte des aspects artistiques ;

-les réponses à des questions relatives au contexte dans lequel se situe l'activité professionnelle.

 

L'absence le jour de l'épreuve sans justificatif est éliminatoire.

 

Objectif : L’enseignement de la TMO consiste à acquérir les compétences techniques nécessaire pour exercer les différents métiers de la gestion de production. Il s’agit d’un cours pratique où les étudiants pourront apprendre et s’exercer aux différentes tâches concrètes qui les attendent dans le monde professionnel.

 

Nombre d’heures : 240h (réparties sur les deux années de formation en séances de 8h) 110h de TD (réparties sur les deux années de formation en séances de 4h)

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle pratique de 4h (+30min d’appropriation du sujet).

 

A partir d'une situation professionnelle contextualisée, décrite notamment à partir de conducteurs ou d'éléments scénaristiques (artistiques, narratifs, qualitatifs et temporels) et des éléments techniques (documents constructeur, schémas fonctionnels, notices techniques, documents économiques et juridiques), cette épreuve peut comporter :

 

-une production technique, et/ou artistique ;

-des choix à réaliser en fonction des données disponibles, (en explicitant les contraintes et les différentes conséquences) ;

-la mise en oeuvre des équipements mis à disposition du candidat ;

-des situations contraintes de gestion des flux numériques ;

-l'exploitation d'informations et/ou de documents fournis.

 

L'absence le jour de l'épreuve sans justificatif est éliminatoire.

 

Objectif : A partir d’un sujet tiré au sort, l’étudiant (au sein d’une équipe composée d’autres étudiants des trois autres sections) doit prendre connaissance du cahier des charges d’un projet audiovisuel (fiction, documentaire, reportage) et assurer les responsabilités techniques et artistiques inhérentes à la gestion de production, de la préparation du tournage jusqu’au rendu du PAD. Il rédige ensuite un dossier individuel relatif aux tâches qu’il a effectué.

 

Nombre d’heures : Les PCP se déroulent sur une période de 6 semaines (150h maximum) durant le second semestre de la 2ème année.

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle orale de 1h.

A partir d'un dossier commun aux quatre options et d'un dossier individuel relatif aux tâches à effectuer par chaque membre de l'équipe projet, chaque candidat devra finaliser sa partie et participer à l'élaboration du PAD. Il devra ensuite en rendre compte oralement.

Chaque candidat devra réaliser un exposé de 25 minutes qui sera suivi d'un entretien de 35 minutes avec la commission d'évaluation. Le cahier des charges du produit audiovisuel sera rédigé par le  centre d'examen et validé par une commission nationale.

 

Un dossier incomplet ou une absence le jour de l'épreuve sans justificatif sont éliminatoires

Objectif : Accompagner l’étudiant dans la rédaction de son rapport d’activité professionnel et la préparation de son épreuve orale. Ce dossier résume l’expérience et la compréhension du monde de l’entreprise de l’étudiant durant ses deux années d’alternance.

 

Nombre d’heures : 10h (4 séances de 2h pour la réaction et deux oraux de 1h pour la soutenance) réparties sur le second semestre de la deuxième année.

 

Epreuve du BTS : épreuve ponctuelle orale de 30 min.

 

Exposé de 15 minutes : Le candidat s'appuiera sur le rapport d'activité professionnelle. Il ciblera son intervention sur la description de la structure d'accueil, il décrira rapidement les tâches qui lui ont été confiées, les problèmes rencontrés, l'analyse qu'il en a faite et les solutions qu'il a contribué à mettre en oeuvre.

Entretien de 15 minutes : Entretien qui portera sur l'activité du candidat au sein de l'entreprise et la compréhension de l'environnement.

 

Un dossier non rendu ou une absence le jour de l'examen sans justificatifs sont éliminatoires.

Niveau de satisfaction global à 6 mois de cours
Pas d'effectif 
en 2021/2022
Indicateurs de résultats

Les indicateurs de résultats seront prochainement disponibles sur ce site et sur le site www.inserjeunes.education.gouv.fr  (Chaque année, les indicateurs de résultats des centres de formation d'apprentis sont rendus publics quand les effectifs concernés sont suffisants).

Le taux d'obtention des diplômes ou titres professionnels

Première session Juin 2024
Le taux de poursuite d'études et Le taux d'insertion professionnelle des sortants

En cours

Le taux d'interruption en cours de formation en 2023
Pas d'effectif en 2022/2023
Page mise à jour le 6/076/2023
bottom of page